skip to Main Content

Blogue de Montréal hanté #22 – 1248 rue Stanley

"Ensuite, j’ai vu le regard des gens avec lesquels j’étais : le gérant et le propriétaire. J’ai vu leurs faces ; elles étaient blanchies et ils ne riaient pas. Ils étaient effrayés, perplexes et très secoués. Inutile de dire que le fun était fini. Moi, j’étais catégorique : il y avait certainement quelqu’un là- haut ; c’était évident. Ils m’ont dit que c’était impossible parce que, premièrement, les deux portes (pour accéder à l’étage supérieur) étaient verrouillées, enchainées, avec un cadenas pour plus de sécurité. Deuxièmement, l’étage en entier servait d’entrepôt pour un tas de chaises et de tables qui n’avaient pas servi depuis des années. Il y en avait beaucoup. Elles étaient toutes empilées.  Autrement dit, l’étage était bondé de tables et de chaises au point qu’il était impossible de s’y promener, encore moins d’y courir..."

Blogue de Montréal hanté #18 – Le cimetière Saint-Laurent hanté

En septembre 2016, une douzaine de squelettes ont été découverts enterrés sous le boulevard René-Lévesque devant le siège social d’Hydro-Québec lors des travaux de réfection. Les archéologues avaient été appelés pour en retirer les restes et les étudier avant de les transférer au cimetière protestant du Mont-Royal, qui servit à la communauté de 1797 au début des 1870. À moins de creuser la rue, aucune indication de l’existence du cimetière n’est visible aujourd’hui.

Blogue de Montréal hanté #14 – La Maison Notman

Il continue son récit en décrivant l’intérieur de la maison pendant le tournage : "Une grande pièce servait de salon et de cuisine, une autre de chambre à coucher, et une autre de bureau.  La maison était reliée à l’ancienne hôpital St-Margaret’s Home for the Incurables par une passerelle. Du côté de la Maison Notman de la passerelle il y avait des portes battantes de style western. Vers deux heures du matin, j’étais assis sur un canapé dans le salon lorsque j’ai entendu quelqu’un marcher dans la passerelle, de plus en plus vite jusqu’au point de courir. Et paf! Les portes battantes se sont ouvertes soudainement pour se refermer aussitôt, comme si quelqu’un venait juste de passer à travers en courant. Je me suis levé d’un coup et j’ai éclairé l’endroit avec ma lampe de poche, mais il n’y avait personne."

Blogue de Montréal hanté #13 – Théâtre du Nouveau Monde

Dans une autre circonstance,  un gérant ayant son bureau dans le sous-sol fermait le théâtre à la fin de la soirée. Il avait déjà ressenti une présence invisible lorsqu’il était seul, mais ce soir-là la présence lui sembla plus forte. A priori, il pensa qu’un autre employé lui jouait un tour, mais il confirma rapidement qu’il était seul dans l’édifice. Les poils sur sa nuque s’hérissèrent et il eut de plus en plus peur. Terrifié, il se sauva à toutes jambes, laissant la porte du théâtre ouverte et rentra chez lui le plus vite possible.

Blogue de Montréal hanté #6 – Le tour de fantômes Haunted Griffintown et l’esprit de la bibliothèque McLennan

Le sixième étage de la bibliothèque McLennan est prétendument hanté par l’apparition spectrale d’un vieil homme portant un étrange manteau. Il est connu pour flotter tranquillement au-dessus du sol, tantôt en direction d’étudiants profondément plongés dans un livre ou encore de bibliothécaires qui s’affairent à remplir les étagères. Une fois qu’elle a choisi sa cible, l’apparition est réputée pour se glisser derrière celle-ci et se cacher en restant presque tout à fait immobile. Elle fixe alors sa victime jusqu’à ce que celle-ci le remarque. Quand la personne se met tout à coup à réagir, habituellement en bondissant de sa chaise et en criant, le fantôme est dit se métamorphoser dans les airs, laissant alors la victime honteuse d’avoir brisé le silence serein qui fait que la bibliothèque McLennan est si prisée.
Back To Top