skip to Main Content

Blogue Montréal hanté #92 – Édifice Mussen et ses environs

Une fois la nuit tombée, son chat s’agitait et commençait à cracher sur des choses invisibles. Le chat se mettait même à poursuivre, à attaquer et à fuir une chose qui n’était tout simplement pas là. Le professeur V. se mit à également subir un cauchemar récurrent dans lequel un homme dérangé portant un masque de cuir médiéval lui rendait visite dans ce qui semblait être une vieille chambre aux murs de pierre ressemblants à une oubliette.

Blogue Montréal hanté #90 – Les archives de la ville de Montréal

Une chambre forte massive se trouve sous l’hôtel de ville de Montréal et certains historiens disent qu’elle est hantée. La pièce scellée est située sous la façade de l’hôtel de ville, entre ses fondations, les trottoirs des rues Gosford et Notre-Dame et le côté est de la place Vauquelin. La partie orientale de la voûte a été construite entre 1919 et 1921 et la partie occidentale en 1952. Sa vocation est d’abriter et de protéger les précieuses archives de la métropole

Blogue Montréal hanté #89 – Place Viger

Cependant, malgré les nouveaux plans de revitalisation de la place Viger et de ses environs, des rumeurs persistantes affirment que le bâtiment est hanté. Il y a des spéculations selon lesquelles l’activité fantomatique est probablement liée à une série de tragédies dans l’histoire de l’hôtel. Un rapport d’une rencontre paranormale à la place Viger remonte au 31 juillet 2011. Une touriste de Washington DC, nommée Amy « Citizen of the World » C a écrit une critique

Blogue Montréal hanté #86 – Hôtel-Dieu de Montréal

Elles prétendent qu’il court dans l’hôpital la nuit, une grosse bougie à la main. On peut voir le démon se précipiter de fenêtre en fenêtre, effrayant les passants de la rue Saint-Paul. Le démon produit également un horrible vacarme en jetant des piles de matériaux de construction dans les escaliers de la cave. Parfois, on peut l’entendre travailler toute la nuit avec une hache et une scie, comme s’il était charpentier.

Blogue de Montréal hanté #83 – Le fantôme de Jeanne Le Ber

Nora raccrocha et sortit un mouchoir de son sac pour appliquer une pression sur les blessures. Cependant, lorsqu’elle posa les yeux à l’endroit où la femme se trouvait quelques instants plus tôt, il n’y avait rien d’autre que l’asphalte nu du stationnement. La vieille femme ensanglantée aux vêtements grossiers s’était volatilisée. La prochaine chose que Nora entendit fut les sirènes de l’ambulance qui approchait.

Blogue de Montréal hanté #80 – Château Ramezay

Le musée Château Ramezay dans le vieux Montréal est de loin un des bâtiments les plus hantés de la ville. Juste en face de l’hôtel de ville, le charmant bâtiment de pierres accueille des milliers de visiteurs par année. À l'intérieur, les touristes signalent souvent divers phénomènes paranormaux: bruits de pas désincarnés, gémissements provenant du foyer et individus en costumes d'époque qui se volatilisent.

Blogue de Montréal hanté #78 – Les fantômes de l’épidémie de variole de la rue Saint-Louis

Se dirigeant vers l’est du Champ-de-Mars dans le Vieux-Montréal, la rue Saint-Louis est une rue pittoresque, mais négligée qui ne figure pas dans le circuit touristique. C’est peut-être mieux ainsi, étant donné les fantômes inquiétants qui hantent prétendument le quartier. Pendant l’épidémie de variole de 1885, alors que le quartier du Faubourg Saint-Louis était au cœur d’un bidonville largement francophone, la rue Saint-Louis était l’un des endroits les plus infectés de la ville. Elle connut un grand nombre de décès dus à la terrible maladie, dont plus de mille enfants.

Blogue de Montréal hanté #75 – Quai de l’Horloge

Le quai de l’Horloge est une destination touristique populaire dans le Vieux-Port de Montréal, surtout depuis l’installation d’une plage urbaine en 2012. Surplombant le courant mortel de Sainte-Marie, c’est un endroit idéal pour passer un après-midi ensoleillé en toute sécurité sur le rivage. Cependant, plusieurs personnes ont repéré des traces de pieds mouillés sur le quai, même les jours les plus chauds où l’eau s’évapore très vite. Alors que le soleil tape sur la chaussée, les empreintes humides restent, sans s’évaporer, déconcertant les touristes qui les observent. Ces empreintes paranormales pourraient-elles être liées à une catastrophe maritime survenue dans le passé lointain de la ville ?

Blogue de Montréal hanté #74 – Parc des Vétérans

Un autre habitant du quartier, qui vit de l'autre côté de la rue Papineau, en face du Parc des Vétérans, explique : « Parfois, la nuit, tous les chiens du quartier se mettent à hurler ou à gémir en même temps. Quand je regarde par ma fenêtre, je vois souvent un fantôme qui se promène dans le parc. Je le jure. Il s'agit sans aucun doute d'un fantôme masculin portant des vêtements plus anciens et qui semble errer sans but, comme s'il était triste ou perdu. Pour ne rien arranger, un noeud coulant de bourreau pend à son cou.

Blog Montréal hanté #69 – Le procès de sorcellerie de Montréal de 1742

En 1742, Montréal est secouée par un procès sensationnel sur la sorcellerie. Un soldat français nommé François-Charles Havard de Beaufort, en poste à Montréal, est accusé par les autorités de pratiquer la sorcellerie après que des rumeurs se soient répandues sur ses tentatives de lancer un sort pour découvrir l'identité d'un voleur. François-Charles Havard de Beaufort avait une réputation d'amuseur et de « sorcier » dans la région de Montréal. Doté d'un esprit ingénieux et d'une solide éducation pour l'époque, il utilise ses tours de cartes et de couteaux pour distraire et amuser les spectateurs. De son propre aveu, il utilisait également ses tours pour "intimider les gens ordinaires dans des affaires sérieuses".
Back To Top