skip to Main Content

Blogue de Montréal hanté #81 – Fort de la Montagne

Derrière les murs de pierre de la rue Sherbrooke se cachent deux vieilles tours qui ont la réputation d'être hantées. Comptant parmi les plus anciennes structures intactes de la ville de Montréal, ces fortifications ont une histoire déjantée. Conçues pour servir de premier pensionnat dans ce qui est aujourd'hui le Canada moderne, les tours sont en fait dotées de sabords. Cette architecture militaire a été conçue pour repousser quiconque - sous la menace d'une arme - oserait interférer avec l'"instruction" dispensée dans l'"école" fortifiée.

Blogue de Montréal hanté #76 – La piscine secrète de Montréal

Perchée sur les pentes de la montagne se trouve une piscine mystérieuse et abandonnée. Les autorités de l’ancien hôpital Royal Victoria l’ont construite en 1961, prétendument pour permettre aux infirmières et aux patients de s’y baigner. Depuis sa construction, des rumeurs circulent selon lesquelles elle aurait en fait été construite pour dissimuler des enfants assassinés enterrés sur le site. Il s’agirait notamment de victimes autochtones du service psychiatrique de l’Allan Memorial Institute, situé à proximité.

Blogue de Montréal hanté #70 – Le sentier du funiculaire hanté

En l’approchant, elle pouvait l’entendre gargouiller. En passant près de lui, elle sentit une douce odeur de goudron dans l’air. Alors qu’il trébucha vers la fille, elle savait qu’il y avait problème. Elle vit une mâchoire et des dents saillir d’une peau déchirée. Il s’étira vers elle comme pour la saisir, mais elle déboula la pente tout droit. Elle a grimpé par-dessus la clôture, la cassant au passage, et s'est précipitée dans sa résidence.

Blogue #68 de Montréal hanté – Le musée Redpath

En d'autres occasions, des personnes ont entendu le cliquetis désincarné d'ossements dans le musée Redpath. Un gardien de nuit, qui a depuis pris sa retraite, a rapporté avoir entendu des os grincer et cliqueter à plusieurs reprises pendant son service de nuit. Il a également remarqué, en patrouillant au troisième étage avec vue sur les niveaux inférieurs, quelque chose qui l'a profondément troublé. Siégeant au sommet d'une vitrine d'exposition se trouve le squelette d'un serpent anaconda. Horrifié, le gardien se rappelle avoir parfois entendu des os claquer au milieu de la nuit.

Blogue #50 de Montréal hanté – Les voleurs de corps à Montréal

Pendant la majorité du XIXe siècle, Montréal avait un grave problème de vol de corps. Avec la fondation de l'Université McGill en 1821, le département de médecine avait besoin de cadavres pour pouvoir étudier dans la classe d'anatomie. Malheureusement, à l'époque, il était illégal de procéder à des dissections humaines, sauf si cela faisait partie du châtiment d'un criminel. En effet, pour les pires criminels, cette peine ultime et honteuse était parfois inscrite dans les peines prononcées par les juges locaux.

Blogue de Montréal hanté #40 – Les traditions du conte fantôme de Noël dans le Montréal victorien

Pendant ce temps, à Montréal, les histoires de fantômes ne manquaient pas pendant la saison des fêtes. En effet, les Montréalais ont embrassé l’hiver avec des carnavals fantastiques avec des châteaux de glace géants, des combats simulés impliquant des centaines de participants, des soirées de patinage à la somptueuse patinoire Victoria et de magnifiques feux d’artifice.

Blogue #38 de Montréal hanté – Ravenscrag

Ravenscrag est un hôtel particulier sur avenue des Pins, actuellement utilisé comme département de psychiatrie. Maintenant connu sous le nom d’Institut Allan Memorial, il s’agit d’un domaine très terrifiant qui, dit-on, serait extrêmement hanté. On sait que des voix torturées et désincarnées font écho aux couloirs. Non seulement les gardiens refusent souvent de nettoyer les morgues terrifiantes de l'immeuble, mais parfois, une lumière mystérieuse apparaît la nuit dans la coupole de la tour principale qui surplombe le campus de McGill.

Blogue #34 de Montréal hanté – L’ancien Hôpital Royal Victoria

En effet, l’une des raisons du déménagement est parce que le vieil hôpital fut déclaré trop hanté. Dans le passé, les visiteurs rapportaient avoir été parfois témoins d’apparitions d’anciens patients errant dans les couloirs, vêtus d’une chemise démodée des 1800. Des pas spectraux et l’écho des voix désincarnées pouvaient être entendus au fond des couloirs d’hôpitaux. Des sonnettes, dans des chambres vides, appelaient des infirmières à des patients non-existants. D’étranges anomalies lumineuses, tels des globes flottants et des lumières scintillantes, seraient apparues à l’occasion. Il fut dit que "les morts trépassaient ici, mais n’en partaient pas. "

Blogue de Montréal hanté #28 – Le Cercle des professeurs de McGill

Le Cercle des profs de McGill est le genre de lieu où littéralement on entend des choses la nuit. Les portes des étages supérieurs claquent par elles-mêmes. Le personnel rapporte que l’ascenseur bouge parfois entre les étages, inexplicablement, sans passagers. Dans la salle des billards, les boules se déplacent seules, comme si des esprits invisibles y jouaient. Certains domestiques sont énervés par les nombreux portraits sur les murs : les yeux peints les suivent, affirment-ils.

Blogue de Montréal hanté #20 – Fantômes du Cimetière Mont-Royal

Montréal hanté vient de recevoir une lettre anonyme d’une ancienne étudiante de Westmount High School qui a fait une expérience terrifiante dans le cimetière. L’auteur prétend qu’un esprit l’a suivie jusqu’à sa maison suivant une visite au cimetière. Après s’être endormie, elle s’est réveillée aux côtés d’une figure mâle qui murmurait son nom. Trempée de sueur dû à la peur, elle trouva la force d’allumer la lumière pour enfin se rende compte qu’il n’y avait personne là. En se confiant à Montréal hanté, l’auteur se joint à une longue liste de gens qui ont eu des expériences d’activité paranormale dans le cimetière protestant du Mont-Royal.
Back To Top