skip to Main Content

Blogue de Montréal hanté #20 – Fantômes du Cimetière Mont-Royal

Montréal hanté vient de recevoir une lettre anonyme d’une ancienne étudiante de Westmount High School qui a fait une expérience terrifiante dans le cimetière. L’auteur prétend qu’un esprit l’a suivie jusqu’à sa maison suivant une visite au cimetière. Après s’être endormie, elle s’est réveillée aux côtés d’une figure mâle qui murmurait son nom. Trempée de sueur dû à la peur, elle trouva la force d’allumer la lumière pour enfin se rende compte qu’il n’y avait personne là. En se confiant à Montréal hanté, l’auteur se joint à une longue liste de gens qui ont eu des expériences d’activité paranormale dans le cimetière protestant du Mont-Royal.

Blogue de Montréal hanté #19 – Le fantôme de l’Avenue de l’Esplanade

Il y a plusieurs théories sur l’identité du soldat spectral. Certaines rumeurs en ligne suggèrent que l’apparition militaire serait de souche française, d’autres croient qu’elle serait britannique. Une théorie plausible nous ramène en 1885 au temps où Montréal était en pleine épidémie de la variole. À cette époque, cette maladie était vue comme étant la pire possible. Non seulement était-elle extrêmement contagieuse, mais elle pouvait aussi défigurer, voire tuer le monde en quelques semaines. L’infection était causée en respirant de l’air contaminé ou en touchant à quelque chose qui avait été en contact avec le virus de la variole.

Blogue de Montréal hanté #9 – Le site hanté de la Tour Trafalgar

Dans une autre histoire, le gardien d’un troupeau voisin, un vieux monsieur nommé Quinn, eut la peur de sa vie lors d’une nuit éclairée par la lune. Une de ses vaches s’était éloignée du troupeau et errait aux environs de la Tour Trafalgar, il fut obligé d’aller la récupérer. Quinn avait entendu parler des phénomènes de hantise par plusieurs personnes mais il pensait que c’était une blague et il n’était aucunement apeuré. Selon Quinn : "Je venais de trouver ma vache au pied de la résidence d’été hantée quand je vis de mes deux yeux la forme d’une jolie femme qui regardait par l’une des fenêtres. Je fus pétrifié sur place et je ne pouvais détacher mes yeux de cette apparition. Elle était tout de blanc vêtue, avait les mains jointes comme si elle priait et elle regardait vers le ciel. Je me souviens d’être tombé à genoux et de m’être signé, je ne me souviens de rien après cela."

Blogue de Montréal hanté #6 – Le tour de fantômes Haunted Griffintown et l’esprit de la bibliothèque McLennan

Le sixième étage de la bibliothèque McLennan est prétendument hanté par l’apparition spectrale d’un vieil homme portant un étrange manteau. Il est connu pour flotter tranquillement au-dessus du sol, tantôt en direction d’étudiants profondément plongés dans un livre ou encore de bibliothécaires qui s’affairent à remplir les étagères. Une fois qu’elle a choisi sa cible, l’apparition est réputée pour se glisser derrière celle-ci et se cacher en restant presque tout à fait immobile. Elle fixe alors sa victime jusqu’à ce que celle-ci le remarque. Quand la personne se met tout à coup à réagir, habituellement en bondissant de sa chaise et en criant, le fantôme est dit se métamorphoser dans les airs, laissant alors la victime honteuse d’avoir brisé le silence serein qui fait que la bibliothèque McLennan est si prisée.

Blogue de Montréal hanté #4 – L’école Villa Maria

Les écolières inscrites à Villa Maria répandent des rumeurs de hantise depuis des décennies, bien souvent à l’encontre des autorités religieuses qui furent impliquées fut un temps dans l’administration de l’école. Bien que l’école offre désormais une éducation des plus laïques, les lieux sacrés sont toujours réputés hantés par divers fantômes. Certains endroits sont dits extrêmement hantés, comme le hall principal, où une mystérieuse corde oscille de temps à autre de son propre chef, et le quatrième étage où les étudiantes ont souvent été témoins de lumières clignotantes, de rafales de vent froid, mais aussi de bruits de pas de fantômes et de pleurs désincarnés. Fouiller dans l’histoire de ce site permet de fournir des pistes sur ce qui peut être à l’origine de ces phénomènes de hantise.

Blogue de Montréal hanté #2 – La maison Duggan

Le bâtiment est présentement utilisé par la Faculté d'Éducation. Un jour durant les années 90, une jeune étudiante a fait une rencontre terrifiante dans la maison Duggan. Elle devait alors rencontrer un de ses professeur dans le hall principal du bâtiment. Quand elle est entrée, il était assis dans un fauteuil à l'attendre. L'étudiante s'est assise en face de lui, a déposé son sac sur le sol, à sa droite, et a ouvert son cahier de notes. Elle s'apprêtait à lui expliquer où en étaient ses pistes de recherche quand soudainement elle s’est figée et s’est arrêtée net de parler. Elle était bouche bée et fixait la pénombre de la cage d’escalier en colimaçon, à la gauche du professeur. L’étudiante semblait tétanisée par la panique, elle pointa du doigt la cage d’escalier et poussa un hurlement. Le spectre d’une femme, vêtue d’un jupon du 19e siècle, s’était matérialisé dans le haut de la cage d’escalier en colimaçon et commençait à descendre dans le hall. La jeune femme criait maintenant hystériquement, ce qui entraina le professeur dans sa panique. Il retourna immédiatement sa chaise pour faire face au danger imminent qui terrorisait son étudiante… il ne vit rien.
Back To Top