skip to Main Content

Blogue de Montréal hanté #81 – Fort de la Montagne

Derrière les murs de pierre de la rue Sherbrooke se cachent deux vieilles tours qui ont la réputation d'être hantées. Comptant parmi les plus anciennes structures intactes de la ville de Montréal, ces fortifications ont une histoire déjantée. Conçues pour servir de premier pensionnat dans ce qui est aujourd'hui le Canada moderne, les tours sont en fait dotées de sabords. Cette architecture militaire a été conçue pour repousser quiconque - sous la menace d'une arme - oserait interférer avec l'"instruction" dispensée dans l'"école" fortifiée.

Blogue de Montréal hanté #80 – Château Ramezay

Le musée Château Ramezay dans le vieux Montréal est de loin un des bâtiments les plus hantés de la ville. Juste en face de l’hôtel de ville, le charmant bâtiment de pierres accueille des milliers de visiteurs par année. À l'intérieur, les touristes signalent souvent divers phénomènes paranormaux: bruits de pas désincarnés, gémissements provenant du foyer et individus en costumes d'époque qui se volatilisent.

Blogue de Montréal hanté #79 – Le fantôme des Whittaker

Des chercheurs de Montréal hanté ont dévoilé une histoire de fantômes se déroulant à Montréal en 1879, année où elle fut publiée pour la première fois dans une mystérieuse publication appelée The Argosy. Au du fantôme des Whittaker, l’auteur, identifié seulement comme « G.B.S. », écrivit : « L’histoire de fantômes suivante m’a été racontée, mot pour mot, par un témoin oculaire, et est authentifiée par des personnes dont la position sociale est reconnue. » Le célèbre auteur irlandais George Bernard Shaw, lauréat du prix Nobel de littérature en 1925, aurait écrit ce conte.

Blogue de Montréal hanté #78 – Les fantômes de l’épidémie de variole de la rue Saint-Louis

Se dirigeant vers l’est du Champ-de-Mars dans le Vieux-Montréal, la rue Saint-Louis est une rue pittoresque, mais négligée qui ne figure pas dans le circuit touristique. C’est peut-être mieux ainsi, étant donné les fantômes inquiétants qui hantent prétendument le quartier. Pendant l’épidémie de variole de 1885, alors que le quartier du Faubourg Saint-Louis était au cœur d’un bidonville largement francophone, la rue Saint-Louis était l’un des endroits les plus infectés de la ville. Elle connut un grand nombre de décès dus à la terrible maladie, dont plus de mille enfants.

Blogue de Montréal hanté #77 – Esplanade Tranquille

Bien qu’elle ne soit ouverte que depuis quelques mois, l’esplanade fait déjà l’objet d’allégations d’activités paranormales. Le rapport le plus courant concerne l’apparition et la disparition de livres, qui s’éclipsent parfois des sacs pour se matérialiser sur les bancs et sur le sol. Il est aussi fait mention d’une image fantomatique de la librairie réapparaissant sur le site. Certaines personnes superstitieuses pensent que l’ancienne librairie d’Henri Tranquille, la Librairie Tranquille, influence la nouvelle place publique de manière paranormale. D’autres ont senti le fantôme du libraire.

Blogue de Montréal hanté #76 – La piscine secrète de Montréal

Perchée sur les pentes de la montagne se trouve une piscine mystérieuse et abandonnée. Les autorités de l’ancien hôpital Royal Victoria l’ont construite en 1961, prétendument pour permettre aux infirmières et aux patients de s’y baigner. Depuis sa construction, des rumeurs circulent selon lesquelles elle aurait en fait été construite pour dissimuler des enfants assassinés enterrés sur le site. Il s’agirait notamment de victimes autochtones du service psychiatrique de l’Allan Memorial Institute, situé à proximité.

Blogue de Montréal hanté #75 – Quai de l’Horloge

Le quai de l’Horloge est une destination touristique populaire dans le Vieux-Port de Montréal, surtout depuis l’installation d’une plage urbaine en 2012. Surplombant le courant mortel de Sainte-Marie, c’est un endroit idéal pour passer un après-midi ensoleillé en toute sécurité sur le rivage. Cependant, plusieurs personnes ont repéré des traces de pieds mouillés sur le quai, même les jours les plus chauds où l’eau s’évapore très vite. Alors que le soleil tape sur la chaussée, les empreintes humides restent, sans s’évaporer, déconcertant les touristes qui les observent. Ces empreintes paranormales pourraient-elles être liées à une catastrophe maritime survenue dans le passé lointain de la ville ?

Blogue de Montréal hanté #74 – Parc des Vétérans

Un autre habitant du quartier, qui vit de l'autre côté de la rue Papineau, en face du Parc des Vétérans, explique : « Parfois, la nuit, tous les chiens du quartier se mettent à hurler ou à gémir en même temps. Quand je regarde par ma fenêtre, je vois souvent un fantôme qui se promène dans le parc. Je le jure. Il s'agit sans aucun doute d'un fantôme masculin portant des vêtements plus anciens et qui semble errer sans but, comme s'il était triste ou perdu. Pour ne rien arranger, un noeud coulant de bourreau pend à son cou.
Back To Top