Bienvenue à la trente-neuvième blogue de Montréal hanté!

Avec plus de 200 histoires de fantômes documentées, Montréal est sans doute la ville la plus hantée du Canada, voire de toute l’Amérique du Nord. Montréal hanté se consacre à la recherche de ces histoires paranormales et son blogue, Montréal hanté, dévoile une nouvelle histoire de fantômes à Montréal le 13 de chaque mois!

Notre édition de novembre examine le pub John Doe, l’un des nombreux pub hantés à Montréal.

La saison de l’Halloween terminée, Montréal hanté est maintenant en mode d’hiver et n’offre plus de visites a l’exterieur jusqu’a avril 2019.

Heureusement, les fans ne doivent pas être déçus. Nous travaillons sur une tournée de pub hantée, qui devrait ouvrir au public pendant les mois d’hiver. Restez à l’écoute pour plus de détails!

Durant l’hiver Montréal hanté offre toujours des visites privées pour des groupes de 15 personnes ou plus, notamment des sorties d’entreprise, des groupes scolaires, des enterrements de vie de jeune filles et autres rassemblements de tous types. Veuillez contacter info@hauntedmontreal.com pour organiser une visite privée.

RECHERCHE HANTÉE

Le John Doe, situé au 1238 rue Bishop, est l’un des nombreux pubs hantés de Montréal. Même s’il a été incendié récemment.

Juste après la Saint-Patrick, le 24 mars 2018, un incendie de 5 alarmes a éclaté dans le pub voisin Irish Embassy, obligeant 100 pompiers à éteindre l’incendie. Malheureusement, le feu a propagées dans le pub voisin John Doe, causant des dommages de 2 millions de dollars. Ironiquement, Comedyworks, le club de comédie du troisième étage, qui a également brûlé, organisait une émission hebdomadaire intitulée “Burnin Down the House”.

Heureusement, le propriétaire du pub, Troy, était assuré et le pub devrait être reconstruit d’ici un an. Cela donne le personnel et à Troy une pause de tous les manifestations paranormales auxquels ils sont confrontés quotidiennement.

Lorsque Troy a ouvert le pub dans les années 1990, il avait prévu d’installer son appartement à l’étage supérieur. Cependant, il réalisa rapidement que son pub était hanté et il abandonna cette idée. Pendant les rénovations, chaque fois qu’il se déplaçait dans le bâtiment, il pouvait entendre des pas fantômes le suivre, peu importe où il se rendait. Parfois, assis seul au bar, il entendait la voix d’une femme désincarnée qui parlait à une dizaine de mètres à peine. À une autre occasion, il se trouvait dans son bureau lorsqu’une force invisible l’a violemment poussé dans son fauteuil. Troy remarqua également que, régulièrement, les robinets s’ouvrait leur-mème, ce qui l’avait amené à supposer que les fantômes qui habitaient l’immeuble n’aimaient pas ce qu’il faisait.
Le John Doe, lorsqu’il est ouvert, a un sentiment étrange à propos de l’endroit. Comprenez-moi bien, il a un magnifique charme du vieux monde à l’intérieur et est fortement recommandé pour déguster un bon repas et des boissons. C’est juste que beaucoup de gens, y compris un groupe de médiums qui y allaient fréquemment, ont décrit des événements bizarres à l’intérieur, en particulier au troisième étage où se trouve le club de comédie. Ils décrivent des esprits dans les escaliers, qu’ils ont entendu des voix désincarnées, vu des lumières scintiller et entendu les range-verres cliqueter sans raison particulière. Ils ont aussi observer des portes se verrouiller et se déverrouiller et tout sorte d’affaire comme ça.
À d’autres moments, le personnel a constaté que les robinets fonctionnaient lorsqu’ils étaient convaincus qu’ils étaient fermés. Dans un cas, un plongeuse a fermé le robinet dans la cuisine et s’est dirigé vers la salle de bain. À son retour, elle entendait l’eau couler et repéra le fantôme d’une jeune fille qui venait d’ouvrir le robinet. La fille fantomatique regarda directement dans ses yeux puis s’évanouit avec l’eau qui coulait toujours à fond
Un barman a paniqué lorsqu’il a entendu une voix distincte chanter à la radio alors qu’il était seul au bar.

Un autre barman nommé Mike a raconté une histoire sur le fait d’entrer dans une salle de stockage pour obtenir une boîte. Pour une raison quelconque, la porte s’est refermée derrière lui et la température de l’air a soudainement chuté. Il pouvait voir son souffle. Effrayée, il s’est retourné pour s’échapper. Alors qu’il s’enfuyait, il trébucha sur une boîte et a tombé en plein face. Il a été choqué parce que la boîte n’était pas là auparavant. C’était au-dessus d’une pile de boîtes et d’une manière ou d’une autre, il s’était déplacé sur le sol, directement dans son chemin!
En 2016, une équipe secrète d’enquêteurs paranormaux a décidé de vérifier l’établissement. À l’aide d’outils tels que des lecteurs de CEM, des cannes de radiesthésie et des pistolets thermiques, ils ont enregistré toutes sortes d’activités paranormales.

En fait, deux enquêteurs ont repéré le même fantôme, qu’ils ont décrit comme «un grand gars à la barbe et au gros ventre» dans différents endroits. Dans un autre cas, deux des membres de l’équipe ont été enfermés dans les toilettes des femmes et ont dû crier jusqu’à ce que leurs collègues les laissent sortir.

De plus, Montréal hanté a récemment reçu un message d’un patron du barreau, Franco, qui a écrit:

“Un autre point d’intérêt serait le pub John Doe. J’entends des histoires sur cet endroit depuis de nombreuses années, y compris des témoignages de fantasmagoriques (et de contacts déplaisants) dans les toilettes.”
Bien que personne ne sache vraiment qui ou ce qui hante le pub John Doe, des recherches préliminaires révèlent que le bâtiment a été construit en 1885 en tant que résidence familiale. Une serveuse a spéculé: “Il était une fois une maison où de la m*rde s’est déroullé.”

Troy croit que son pub est hanté par trois fantômes de différentes époques: une femme, un homme et une petite fille. Il est très désireux de decouvrir l’histoire au complet et a invité les enquêteurs de Montréal hanté à passer la nuit lorsque son bar a finalement rouvert ses portes. C’est une opportunité que l’entreprise attend avec impatience!

NOUVELLES DE LA SOCIÉTÉ

La saison d’Halloween est maintenant terminée, mais les fans ne doivent pas s’inquiéter!

Montreal hanté est fière d’annoncer que nous lancerons un prototype de notre nouveau tournée des pubs hantés au mois de décembre! Nous recherchons actuellement 10 volontaires pour participer au prototype du tournée des pubs hanté. En échange de commentaires sur l’expérience des visiteurs, la visite sera gratuit. Cette visite sera proposée en anglais et les 10 premiers clients chanceux qui enverra un courriel à info@hauntedmontreal.com recevront un billet gratuit pour participer à cette expérience rare et hantée!

Montréal hanté propose également des visites privées pour des groupes de 15 personnes ou plus, notamment des sorties d’entreprise, des groupes scolaires, des enterrements de vie de jeune filles et autres rassemblements de tous types. Veuillez contacter info@hauntedmontreal.com pour organiser une visite privée.

Montréal hanté dans les nouvelles:

Montréal hanté a vécu une expérience étrange récemment lorsque nous avons contacté Les amis de la montagne pour leur poser des questions sur le nom traditionnel du mont Royal dans la langue autochtone locale, le Kanien’keha, afin d’améliorer notre expérience de visite sur le mont Royal..

Nous avons été surpris d’apprendre qu ‘«il n’y a pas de nom connu utilisé par les autochtones pour le mont Royal avant la période de contact. De plus, les récits des découvreurs ne mentionnent pas le nom donné à la montagne par les indigènes. ”

Montréal hanté a contacté les braves gens de Kahnawake et ils nous ont dit que le nom indigène était Otsirà:ke en kanien’kéha et qu’on l’appelait bien avant que Jacques Cartier ne le rebaptise Mont Royal en 1535, après l’amabilité des Premières Nations. Des guides d’Hochelaga l’ont conduit au sommet d’Otsirà:ke.

Vous pouvez écouter une interview radiophonique à ce sujet en anglais sur CBC Radio One et en prendre connaissance à Eastern Door et au Montreal Times. Montréal hanté a également fait une entrevue pour City TV News. Parce que Montréal hanté opère sur le territoire autochtone traditionnel non cédé de Tio’tia:ke, qui fait partie du domaine traditionnel de la nation Kanien’kehá:ka, le gardien de ces terres et de ces eaux, nous faisons pression sur Les ami de la montange pour reconnaissez le fait que le nom original de la montagne est Otsirà:ke, et incluez cette information sur son site Web et sur les panneaux de signalisation situés autour du parc de la montagne. Nous leur demandons également de faire une reconnaissance territoriale sur leur site web et avant toutes les réunions officielles.

Si vous êtes d’accord avec Montréal hanté , nous vous invitons à contacter Les amis de la montange à info@lemontroyal.qc.ca pour faire connaître votre opinion. Veuillez noter que les touristes 2.0 ont soif d’expériences et d’informations autochtones dans les principales villes visitées. Afin d’éviter de perdre des touristes dans d’autres villes, Les amis de la montagne devraient être inclusifs et ajouter Otsirà:ke à son site Web, du matériel et des affiches et commencer à faire connaître leur territoire, sinon les voyagistes comme Montréal hanté perdront des affaires au profit d’autres villes.

MACABRE MONTREAL

Écrit en anglais par Mark Leslie et Shayna Krishnasamy, il s’agit d’une « collection d’histoires de fantômes, de rencontres étranges et d’histoires horribles et horribles provenant de la deuxième ville la plus peuplée du Canada ».

Les auteurs écrivent:

“Montréal est une ville imprégnée d’histoire et de culture, mais juste en dessous de la surface immaculée de cette ville de classe mondiale, des histoires troublantes. Des cimetières oubliés et des pubs hantés la nuit sombre révèle une ville très différente derrière son architecture de style européen et ses rues pavées, une ville aux secrets enfouis, des ruelles empreintes des spectres fantomatiques, des souvenirs d’effroyables actes criminels.”

Avec l’introduction écrite par Montréal hanté, Macabre Montréal est une lecture incontournable pour quiconque s’intéresse au côté obscur de Montréal.

Montréal hanté aimerait remercier tous nos clients qui ont participé à une marche des fantômes durant la saison 2018! Si vous avez apprécié l’expérience, nous vous encourageons à rédiger une avis sur notre page Tripadvisor, ce qui aide Montréal hanté à faire de la publicité pour ses visites. Enfin, si vous souhaitez recevoir le blogue Montréal hanté le 13 de chaque mois, veuillez vous inscrire sur notre liste de diffusion en haut à droite de cette page.

 

À venir le 13 décembre: Les traditions du conte fantôme de Noël dans le Montréal victorien

À l’époque victorienne, il existait une tradition populaire de raconter des histoires de fantômes dans tout l’empire colonial britannique, y compris à Montréal. Les origines de l’histoire des fantômes de Yuletide ont peu à voir avec le genre de Noël commercial célébré depuis l’âge victorien. Ces récits fantasmagoriques demontre des problèmes plus anciens et plus sombres, tels que le solstice d’hiver, la mort, la renaissance et le lien ravi entre un conteur fantôme et son public. Cependant, étant victorienne, ils sont emballés dans les signes extérieurs des vacances. Découvrez comment les Montréalais victoriens ont célébré ces histoires dérangées avec un verre de brandy chaude sous a coté d’un foyer.
Donovan King est historien, enseignant, guide touristique et acteur professionnel. En tant que fondateur de Montréal hanté, il combine ses compétences pour créer les meilleures histoires de fantômes montréalais possibles, à la fois en écriture et en théâtre. King est titulaire d’un DEC (théâtre professionnel, John Abbot College), d’un BFA (théâtre dramatique en éducation, Concordia), d’un baccalauréat en éducation (histoire et enseignement de l’anglais, McGill), d’une maîtrise en théâtre (University of Calgary) et d’ACS (Montréal Guide touristique, Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *