skip to Main Content

Blogue #52 de Montréal hanté – Hôpital de la Miséricorde

Un survivant, qui s'est rendu sur place en 2003, a déclaré : "Quand nous marchons dans cette aile de l'hôpital où les mères célibataires ont accouché et qui est abandonnée depuis plusieurs années, nous pouvons encore entendre les pleurs des petits abandonnés. Il y a aussi les gémissements, les larmes, les prières de ces mères célibataires, qui sont comme les pleurs des petits abandonnés, imprégnés dans les murs et les boiseries de l'établissement. Nous les entendons encore aujourd'hui en 2003."

Blogue de Montréal hanté #44 – Le site de Dawson

Pour ceux qui sont familiers avec les romans d’horreur et les films, il existe un facteur commun: ce n’est jamais une bonne idée de construire sur les anciens cimetières autochtones. Malheureusement pour la ville de Montréal, une grande partie de son centre-ville se trouve sur le site d’une ancienne ville et d’un cimetière autochtone, ce qui donne lieu à toutes sortes de spéculations selon lesquelles la ville moderne est hantée. En outre, depuis que des restes de la ville autochtone ont été découverts en 1859 au coin des rues Metcalf et de Maisonneuve, un débat a fait rage parmi les érudits d’origine européenne sur le fait qu’elle soit ou non le site de la légendaire ville perdue de «Hochelaga», visitée par l’explorateur français Jacques Cartier en 1535.

Blogue de Montréal hanté #40 – Les traditions du conte fantôme de Noël dans le Montréal victorien

Pendant ce temps, à Montréal, les histoires de fantômes ne manquaient pas pendant la saison des fêtes. En effet, les Montréalais ont embrassé l’hiver avec des carnavals fantastiques avec des châteaux de glace géants, des combats simulés impliquant des centaines de participants, des soirées de patinage à la somptueuse patinoire Victoria et de magnifiques feux d’artifice.

Blogue de Montréal hanté # 39 – le pub John Doe

À d'autres moments, le personnel a constaté que les robinets fonctionnaient lorsqu'ils étaient convaincus qu'ils étaient fermés. Dans un cas, un plongeuse a fermé le robinet dans la cuisine et s'est dirigé vers la salle de bain. À son retour, elle entendait l'eau couler et repéra le fantôme d'une jeune fille qui venait d'ouvrir le robinet. La fille fantomatique regarda directement dans ses yeux puis s’évanouit avec l’eau qui coulait toujours à fond

Blogue de Montréal hanté #31 – Activité paranormale à l’Hôtel Bonaventure

Craignant que ce fût quelque avertissement ou signal préventif, la direction contacta la police tout de suite. François Lippé fut le premier policier arrivé à l’hôtel. Perplexe, il contacta ses supérieurs et leur demanda de venir voir eux-mêmes l’objet dans le ciel de Montréal. Le chef de police, Robert Masson, arriva vite sur les lieux et vit sur le champ l’objet bizarre en question.

Blogue de Montréal hanté #30 – Le Fantôme de Harry Houdini

Suivant un incident avec un étudiant de l’université McGill dans sa loge, la santé du magicien se mit à dépérir. Bien qu’il tentât de continuer sa tournée, il mourut à peine une semaine plus tard dans un hôpital de Détroit - à l’Hallow’en, quand même ! Aujourd’hui, les rumeurs courent que son fantôme hante différents sites à travers l’Amérique du Nord, incluant Montréal !

Blogue de Montréal hanté #28 – Le Cercle des professeurs de McGill

Le Cercle des profs de McGill est le genre de lieu où littéralement on entend des choses la nuit. Les portes des étages supérieurs claquent par elles-mêmes. Le personnel rapporte que l’ascenseur bouge parfois entre les étages, inexplicablement, sans passagers. Dans la salle des billards, les boules se déplacent seules, comme si des esprits invisibles y jouaient. Certains domestiques sont énervés par les nombreux portraits sur les murs : les yeux peints les suivent, affirment-ils.

Blogue de Montréal hanté #23 – L’ancien hôpital général de Montréal

Puis un jour quelque chose d’inexplicable se produisit. Le neveu, étant un gars curieux, explorait les coins de l’hôpital avant d’aller visiter son oncle. Se trouvant dans une chambre vide, il fut soudainement envahi par une odeur délicate, pénétrante et distincte. Un nuage lui apparut, et, pendant qu’il inspirait, il se mit à halluciner. Le plancher de linoléum s’était transformé en quelque sorte en bois. Soudain, inexplicablement, il vit du sang s’épancher autour de ses pieds. Cependant que l’odeur s’intensifia, il tenta de s’enfuir, mais il glissa dans la flaque de sang et tomba par terre. Paniqué, en frappant le sol, il vit aussitôt tout redevenir à la normale — ni sang, ni plancher de bois, ni odeur bizarre.
Back To Top