skip to Main Content

Blogue de Montréal hanté #32 – La Maison Maudite

Gisèle remarqua ensuite une agression sur le lit. Elle vit que sa mère se faisait violemment attaquer par deux garçons nus et spectraux. Leurs corps secouaient sous un rire sans son alors qu’ils enfonçaient leurs poings sur la face de Denise, meurtrie et sanglante. En pleurant, Gisèle courut immédiatement chez le voisin, et tenta difficilement d’expliquer ce qui lui était arrivé. Malheureusement, les dégâts étaient faits. Son père était déjà mort et sa mère fut trouvée comateuse. Dans un état catatonique, Denise fut emmenée à l’hôpital où les médecins furent incapables de la ranimer. Elle mourut trois mois plus tard.

Blogue de Montréal hanté #27 – Masion Pierre du Calvet

Des sources variées suggèrent que l’auberge soit hantée, que des apparitions de Marie-Louise Jusseaume et d’un brasseur de carte vêtu d’un habit du 19e siècle ont été vues à différentes occasions. Des invités rapportent entendre des voix désincarnées, voire des conversations. Un autre cas parle d’une empreinte profonde apparue sur le lit nouvellement fait de la chambre 1, comme si quelqu’un y dormait. Des lumières anormales ont aussi été photographiées dans la chambre..

Blogue de Montréal hanté #17 – Un esprit frappeur sur Sainte-Famille !

Dans le coin nord de la rue sied la jolie chapelle historique de l’Hôtel-Dieu. Elle semblerait être une oasis utopique et pittoresque enfouie dans un environnement urbain. Toutefois, un mystère paranormal a longtemps troublé cette rue charmante. Depuis l’été de 1929, des noeuds sont apparus mystérieusement dans une des maisons, attachant les rideaux, les draps et choses semblables. Selon différents rapports, certains résidents blâment un esprit frappeur pour ce mystère irrésolu.

Blogue de Montréal hanté #14 – La Maison Notman

Il continue son récit en décrivant l’intérieur de la maison pendant le tournage : "Une grande pièce servait de salon et de cuisine, une autre de chambre à coucher, et une autre de bureau.  La maison était reliée à l’ancienne hôpital St-Margaret’s Home for the Incurables par une passerelle. Du côté de la Maison Notman de la passerelle il y avait des portes battantes de style western. Vers deux heures du matin, j’étais assis sur un canapé dans le salon lorsque j’ai entendu quelqu’un marcher dans la passerelle, de plus en plus vite jusqu’au point de courir. Et paf! Les portes battantes se sont ouvertes soudainement pour se refermer aussitôt, comme si quelqu’un venait juste de passer à travers en courant. Je me suis levé d’un coup et j’ai éclairé l’endroit avec ma lampe de poche, mais il n’y avait personne."
Back To Top