skip to Main Content

Blogue de Montréal hanté #13 – Théâtre du Nouveau Monde

Dans une autre circonstance,  un gérant ayant son bureau dans le sous-sol fermait le théâtre à la fin de la soirée. Il avait déjà ressenti une présence invisible lorsqu’il était seul, mais ce soir-là la présence lui sembla plus forte. A priori, il pensa qu’un autre employé lui jouait un tour, mais il confirma rapidement qu’il était seul dans l’édifice. Les poils sur sa nuque s’hérissèrent et il eut de plus en plus peur. Terrifié, il se sauva à toutes jambes, laissant la porte du théâtre ouverte et rentra chez lui le plus vite possible.

Blogue de Montréal hanté #12 – La Cinémathèque québécoise

En octobre 2005, le personnel de la Cinémathèque québécoise fut inquiété par un pic d’activités paranormales dans le bâtiment. À l’approche d’halloween, des observations étranges et inexpliquées ainsi que des phénomènes inexplicables devinrent de plus en plus fréquents. Un soir, alors qu’elle se trouvait dans l’une des salles de projection et qu’un film jouait, une jeune femme qui travaillait à la Cinémathèque québécoise comme contrôleuse de billets put observer entrer dans le cinéma le fantôme d’une petite fille, serrant une pile de livres scolaires. N’en croyant pas ses yeux, elle commença à enquêter auprès des autres membres du personnel pour savoir s’ils avaient eux aussi remarqué l’esprit d’une écolière. Le concierge qui travaillait à la Cinémathèque québécoise à ce moment-là confirma que le fantôme avait été repéré à plusieurs reprises au fil des ans, mais il n’avait aucune explication  quant à qui elle pourrait être, ni quant à la raison pour laquelle elle hantait l’ancienne école devenue Cinémathèque.

Blogue de Montréal hanté #10 – L’Eden Musée du Monument National

Aujourd’hui, un studio de théâtre intime occupe le sous-sol où se trouvait le jadis florissant Eden Musée et, selon le personnel et les étudiants, cette partie du bâtiment serait hantée.Ont été rapportés des claquements de tuyaux inexpliqués et des bruits étranges. Selon un article paru dans le journal Métro, le directeur technique de l’école, Yves Duceppe, était très réticent à y aller seul quand il y était étudiant, de 1979 à 1981. À l’époque, le sombre et non-rénové sous-sol était effrayant et infecté de rats et d’insectes. Il ne s’y est jamais aventuré tout seul. Apparemment, bien qu’il ait été converti en un studio de théâtre très polyvalent, les mystérieux phénomènes de hantises continuent. De nombreux étudiants ont rapporté de troublants sentiments de malaise et avoir été observés par quelqu’un ou quelque chose tapi dans les recoins sombres du studio. De plus, deux étages au-dessus du studio, il y a aussi eu de nombreux rapports d’un fantôme de femme qui apparaitrait en haut de l’escalier menant au théâtre principal du Monument National.
Back To Top