skip to Main Content

Blogue de Montréal hanté #24 – Les bêtes invisibles de Montréal

Au début des années 1970, la famille Grey fit l’expérience d’un chat invisible chez eux, à Montréal. Le fait qu’ils sentaient et entendaient le félin sans jamais le voir est remarquable. Dans un cas, un jeune garçon de la banlieue de Roxboro adopta ce que ses parents pensaient être un ami imaginaire nommé Duke. Le garçon se fâchait si ses parents s’assoyaient sur le divan quand « Duke » y était. Au début, ses parents le taquinèrent, mais ils eurent le choc de leur vie quand un voisin les informa qu’une ancienne propriétaire avait eu un chien du même nom avant de mourir avec lui dans un incendie. Il semblerait que les animaux fantômes fassent partie du folklore de la ville de Montréal. Une seule question sans réponse demeure : pourquoi ?
Back To Top